La sierra de Guara et les environs de la rivière Vero renferment un extraordinaire scollection de plus de 60 abris avec des peintures rupestres qui Arpán, Mallata, Barfaluy et Lecina Superior peuvent se rencontrer avec visite et Chimiachas et Regacens de l'auto-guidée.

Ne pas oublier de vérifier le calendrier et les horaires de les visites guidés vers les abris avec des peintures rupestres.

Les cavités ouvertes dans les profonds canyons ont été choisies par les sociétés préhistoriques comme emplacements pour laisser sur leurs parois, des témoignages de leur génie créateur, de leur univers mental et de leurs croyances, et cela, à travers des représentations énigmatiques d’animaux, d’êtres humains et de signes.
Pour les groupes de chasseurs du Paléolithique, qui ont habité cette région il y a plus de 22.000 ans, cet important sanctuaire rupestre possédait probablement une dimension magique. Il en fut de même pour les communautés de producteurs du Néolithique puis celles de l’âge de bronze. Chacune de ces civilisations a laissé son empreinte, ce qui explique que dans un espace aussi réduit que les environs de la rivière Vero, on puisse trouver tous les styles classiques de la préhistoire existant en Europe: art paléolithique, art levantin et art schématique. Chacune de ces civilisations a laissé son empreinte, ce qui explique que dans un espace aussi réduit que les environs de la rivière Vero, on puisse trouver tous les styles classiques de la préhistoire existant en Europe: art paléolithique, art levantin et art schématique.

Une visite de ces abris nous guidera au travers d’un voyage magique dans les 20 000 dernières années de présence humaine sur ces terres.

En 1998, cet héritage culturel universel a été inscrit par l’UNESCO au Patrimoine  Mondial y il est dans l'itinéraire européen “Chemins de l'Art Rupestre Prehistotique”.