Ce village, bigarré et compacte présente de jolies demeures typiques aux murs de briques, pierre ou pisé.

La Collégiale Santa María la Mayor occupe la partie la plus élevée du village.

Abiego possède une fontaine publique, construite entre le XVIe et le XVIIe siècle et qui comprend un lavoir et un abreuvoir qui fonctionnent encore de nos jours.

Le Monument au XXe siècle, œuvre d'Ulrich Rükriem, est situé au km 8 sur la route d'Abiego-Peraltilla, au milieu d'un champ longeant le sentier de transhumance. Il s'agit d'une composition géométrique qui comprend 20 stèles de granit, avec en toile de fond, les montagnes, les champs et les villages, auxquels ce monument fait référence.

L'entrée à Abiego, par la route de Bierge, conserve de magnifiques traces fossilisées d'animaux aujourd'hui disparus. Il y a maintenant plus de 25 millions d'années que ces animaux ont traversé une mare en courant, en laissant leurs empreintes dans la boue qui plus tard se sont fossilisées.

Le couvent de San Joaquín est juché sur une butte appelée "Tozal de las Forcas" qui dans un futur proche deviendra une auberge. Son oratoire est l'élément le plus remarquable, présentant des tribunes qui s'ouvrent sur la nef entre des pilastres gigantesques et de magnifiques moulures ornées de guirlandes.

Abiego célèbre ses fêtes du 16 au 19 août en l'honneur de San Joaquín.

 

  • Abiego. Introduccion 2
  • Abiego. Introduccion 3
  • Abiego. Introduccion 4
  • Abiego. Introduccion 5
  • Abiego. Introduccion 6
  • Abiego. Introduccion 7
  • Abiego. Introduccion