La municipalité de Lascellas-Ponzano souhaite la bienvenue au visiteur qui entre dans le Somontano, après sa traversé du grand  ravin ouvert par la rivière Alcanadre.

Le cours encaissé de la rivière à cet endroit, a par le passé rendu impossible sa mise à profit pour l’irrigation, liant les gens des rives aux terres non irrigués dédiées à la culture céréalière et plus récemment à la vigne.

Mais cette inaccessibilité des corniches rocheuses a aussi favorisé la présence de certains oiseaux en voie d’extinction ou très vulnérables, comme le vautour percnoptère, l’aigle royal ou le Grand-duc d’Europe, joyaux de la nature qui sillonnent librement le ciel du Somontano.

Le village de Ponzano est organisé autour d’une Place. On peut y apprécier de beaux exemples de l’architecture populaire aux portes à vousseaux et aux façades à blasons

Le monument le plus remarquable est son Eglise paroissiale, consacrée à Santa María la Mayor, un bel exemple d'architecture du XVIe siècle (portail Renaissance, voûte sur croisée d'ogives gothique...). La construction de ce temple fut ordonné par le Conseil Municipal en 1572, deux tailleurs de pierre d’origine basque qui avaient déjà travaillé dans plusieurs églises du Somontano, furent chargeaient des travaux. Le village, en plus de les payer durant plus des  5 années que durèrent les travaux, les aidèrent à la construction, lorsque ce n’était pas “l’époque de  la moisson ou du battage”.

Le puit source et la chapelle de San Román se trouvent aux alentours du village.

La tradition viticole de ce village perdure grâce à la Bodega Osca, dont les installations combinent la modernité avec des espaces ancestraux tels que les galeries souterraines du XVIe siècle où sont actuellement élaborés et vieillit des vins de grande qualité.

 

  • intro ponzano 2
  • intro ponzano 3
  • intro ponzano 4
  • intro ponzano