Le village de Morrano, sur la rive droite de la rivière Alcanadre, se trouve entre les affluents, Calcón et Mascún. Il conserve de jolis calvaires et quelques constructions civiles qui méritent que l’on s’y arrête. L'Eglise romane de San Pedro, datant du XIIe siècle, est la construction la plus intéressante. Elle présente des rajouts réalisés entre le XVIe et le XVIIIe siècle. La tour, dont les deux premières sections sont de style roman, fut couronnée par un dernier corps en brique, orné d'une décoration « mudéjar ».

Morrano est un bon point de départ pour s'engouffrer dans le canyon de la Peonera, où se trouve le petit ermitage de San Martín de Rodellar, aussi connu sous le nom de San Martín de Morrano, situé dans un des plus beaux rivages de la rivière Alcanadre. 

 

  • Morrano. Introduccion 2
  • Morrano. Introduccion 3
  • Morrano. Introduccion 4
  • Morrano. Introduccion 5
  • Morrano. Introduccion 6
  • Morrano. Introduccion 7
  • Morrano. Introduccion
}