Aux pieds de la Sierra de Sevil, le petit village de Radiquero s’étend sur un doux versant qui regarde le midi et les contreforts. C’est ici que la dépression de l’Ebre et les Pyrénées, les roches sablonneuses de plaines et les calcaires de la sierra se donnent la main. On y trouve un grand rocher à la forme étrange sur les hauteurs du village, qui sert d’emblème aux habitants de Radiquero, on l’appelle ici O Peñón.

Le paysage possède la variété et la richesse de la méditerranée. Près des bois de chênes et des rouvraies, les habitants cultivent la vigne, les amandiers et les oliviers, pour la plupart centenaires. La tradition viticole se maintient dans les Caves Monclús, et la qualité y est contrôlée par l’Appellation d’Origine Contrôlée Somontano.

Une paisible promenade dans les rues du village nous dévoile des portes à vousseaux, des blasons herladiques, des auvents, ... Mais ce sont les passages couverts, appelés porches, les éléments les plus intéressants.

Au centre se dresse l’église paroissiale dédiée à Notre Dame de Bastarillas. Bien qu’elle conserve quelques vestiges romains, presque la totalité du bâtiment date du XVIIe siècle. L’intérieur de la nef est couverte de voûtes en croisée d’ogive qui forment un ciel étoilé.

Aux alentours on trouve la Fuente d´o Lugar, petit jardin près de l’ancien moulin à huile, et le Chêne de Cazcarra, arbre de grande beauté et à la taille remarquable.

Radiquero fête tous les 1 novembre la Nuit des Âmes.

 

  • intro_radiquero
  • intro_radiquero__2_
  • intro_radiquero__3_
  • intro_radiquero__4_
  • intro_radiquero__5_
  • intro_radiquero__6_
  • intro_radiquero__7_

BUF template in development mode. Please use Production for better load times. Close