La légende de Nunilo et Alodia, les Saintes d’Adahuesca est étroitement liée à la paroisse de la localité, où selon la tradition, se trouvait leur maison. On dit qu’elle occupait l’endroit où se trouve aujourd’hui la jolie chapelle baroque qu’y leur est dédiée, et que le puit qui se trouve à l’intérieur, dont les eaux ont la réputation d’être miraculeuses, est la même source que celle dont se servaient les saintes.

La légende raconte que Nunilo et Alodia naquirent au IXe siècle de père musulman et de mère chrétienne. Bien que la loi les obligeait à se convertir à l’islam, leur éducation fut chrétienne. Après la mort de leur père, elles furent placées sous la tutelle de leur oncle paternel qui essaya de les persuader pour qu’elles se convertissent à la foi musulmane. Voyant que les deux sœurs restaient sur leur position, il les dénonça d’abord au gouverneur d’Alquézar, où elles furent emprisonnées, et plus tard au wali de Huesca. Finalement, elles furent décapitées le 22 octobre 851.
Leurs corps furent abandonnés pour être dévorés par les bêtes, mais une lumière miraculeuse empêcha les animaux de s’en approcher. Leurs restes furent ensuite jetés dans un puit, dont les eaux furent peu de temps après reconnues pour leurs propriétés curatives.

La vénération des reliques des saints, authentiques ou pas, représente une croyance importante de l’époque médiévale. Expression de la faveur divine, dont les saints profitèrent durant leur vie, leurs restes possèdent pour les fidèles un pouvoir miraculeux, tellement qu’il existait une véritable ferveur pour l’obtention de ces reliques. 
Beaucoup d’églises et d’abbayes dépendaient pour survivre de leur capacité à attirer les donations et les aumônes, d’où l’importance de posséder des reliques plus importantes que celles de leurs voisines.


Cela explique pourquoi peu de temps après le martyre des saintes, la reine de Navarre, souhaitant agrandir le monastère de Leire, envoya sur ces terres un de ses prêtres à la recherche de reliques. Celui-ci rentra avec celles des Saintes Nunilo et Alodia, qui depuis sont vénérés dans un magnifique reliquaire en marbre.

 

  • Adahuesca. Nunilo y Alodia 2
  • Adahuesca. Nunilo y Alodia 3
  • Adahuesca. Nunilo y Alodia 4
  • Adahuesca. Nunilo y Alodia

 

BUF template in development mode. Please use Production for better load times. Close